Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 23:01

Yaoundé. Il s’est présenté hier devant le Conseil de discipline où il a été entendu ainsi que d’autres responsables du football camerounais.

Il est 10h50 ce lundi, à l’hôtel Mont Fébé, lorsque le véhicule de marque Chrysler, de couleur noire, appartenant à Samuel Eto’o fait son entrée. A sa descente, Odilia, une dame qui travaille à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), va vers le capitaine des Lions Indomptables.

 

Elle se présente et dit être venue l’accueillir, pour le conduire dans la salle des auditions. Le joueur d’Anzhi Makhachkala fulmine : « Vous êtes aussi malhonnête comme ces gens de la Fécafoot ? ». Il suit son protocole qui le conduit au sous-sol. Ici, se trouve le salon Abbia, la salle où les membres du conseil de discipline, au complet, ont commencé les auditions.

Dans le hall, se trouve Francis Mveng, l’un des vice-présidents de la Fécafoot. Samuel Eto’o fonce vers lui et dans son sourire habituel, l’indexe et menace : « Je vais vous porter plainte », sourit et reprend « je vais vous porter plainte », puis une troisième fois « je vais vous porter plainte. Même si le Cameroun, c’est le Cameroun. Ne m’approchez plus jamais ». Il se retourne pour remonter à la réception, non sans avoir balancé : « Des voleurs ! ».

La scène se passe devant une armée de journalistes, photographes et cameramen, qui ne veulent plus quitter les lieux. Certains confient que la fureur du capitaine des Lions Indomptables vient de ce qu’il a pris connaissance du rapport de Francis Mveng, qui représentait la Fécafoot, après la grève des joueurs, à Marrakech. Francis Mveng aurait accusé Samuel Eto’o dans ce rapport.Samuel Eto’o, ne pouvant pas attendre plus longtemps devant la salle des auditions, a été obligé d’aller prendre une chambre d’hôtel « pour se reposer ».

A midi, il est allé au restaurant pour le déjeuner, en attendant d’être appelé. Entre temps, Patrick Ebodé Tsanga, le responsable de la cellule juridique, a été auditionné en premier comme représentant de la Fécafoot, puis, Blaise Omgba, le directeur des Sports de haut niveau, qui représentait le ministre des Sports à Marrakech, et Francis Mveng. Denis Lavagne, l’entraîneur des Lions Indomptables, et Martin Ndtoungou Mpilé, son adjoint, assis depuis le matin, sont rentrés dans la salle à 13h30, pour ressortir après une heure de temps.

14h30. Abdoulaye Ado, l’un des membres de la commission, se pointe à la porte et fait appel à Benoît Assou Ekotto, ou son représentant. Personne ne se présente. C’est le tour d’Enoh Eyong, lui aussi absent. L’on apprend qu’il a le même avocat que Samuel Eto’o. Le capitaine des Lions appelé, s’est présenté avec ses avocats. Mais surtout avec Benoît Angbwa, son coéquipier. L’audition dure de 14h48 à 17h30. Samuel Eto’o est conseillé par ses avocats de ne pas faire de déclaration à la presse. Fin de la journée pour Samuel Eto’o, qui quitte l’hôtel Mont Fébé. Il est stoppé à l’entrée, par des fans, qui lui témoignent leur soutien, malgré la présence d’une forte escouade de forces de l’ordre, ont attendu toute la journée.

Partager cet article

Repost 0
Published by enricpatrick - dans article en français
commenter cet article

commentaires