Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 17:28

4 jours seulement après le déclenchement des bombardements contre la Libye, c’est par la voix du premier Ministre Russe Vladimir Poutine, que l’Occident a été informé le 23 Mars 2011 de la fin des accords du désarmement stratégiques à peine conclus entre les Etats-Unis et la Russie. Ce dernier s’indignait de ce qu’il avait décrit comme une « agression de type médiévale » en concluant que cela était en train de devenir une tendance de la politique extérieure de Washington : les bombes tirées par centaines en une seule nuit sur l’ennemi désigné du moment. Le pire vient toujours de la bouche du premier Ministre russe qui nous informe que les Américains ont utilisé des avions d’attaque nucléaire (même si avec des armes non-nucléaires) comme les bombardiers furtifs Stealth B-2 Spirit qui ont frappé des objectifs civils en Libye, un pays ami qui avait pourtant signé tous les accords internationaux voulus par Washington pour abandonner tout programme nucléaire, civil ou militaire ; une véritable lâcheté : on s’assure que tu sois sans défense avant de venir t’assommer ; et M. Poutine de conclure : « Cela confirme que la Russie fait bien de renforcer ses capacités de défense ». Le lendemain, c’est le Ministre de la défense russe qui nous annonçait lui aussi la mort des accords de désarmement à peine signés un an auparavant avec Washington. Ainsi, pour la période 2011-2020 la Russie dope son armement d’un budget de 665 milliards de dollars pour construire : 5 véhicules spatiaux, 21 systèmes de défense missilistiques, 35 bombardiers, 109 hélicoptères de combat, 3 sous-marins nucléaires pouvant lancer des missiles nucléaires à 10.000 km de distance. Ainsi, dès 2012, l’armée russe sera équipée de nouveaux missiles intercontinentaux et bénéficiera d’un investissement de 2,6 milliards de dollars pour en développer de nouveaux types plus sophistiqués d’ici 2013. Et comme nous confirme le journaliste Italien Manlio Dinucci, avec la première bombe lancée sur Tripoli l’après midi du 19 mars 2011, l’Occident a mis le stop à la nouvelle ère de l’entente cordiale entre la Russie et les Etats-Unis d’Amérique symbolisée le 8 Avril 2010 à Prague par la signature de ce fameux accord du désarment d’armes stratégiques et offensives dites START. Pourquoi ceci est une vraie mauvaise nouvelle pour l’Occident, parce qu’elle n’a plus d’argent. Le moindre dollar dépensé par Washington pour s’armer lui coûte en vérité le double puisqu’il doit l’emprunter sur les marchés et comme rien n’est prévu pour rembourser le capital, les seuls intérêts au bout de quelques années feront que ce 1 dollar coûtera en vérité 4 ou 5 alors que les 665 milliards de dollars de la Russie sont de l’argent frais de sa vente du gaz ou du pétrole.

Repost 0
Published by enricpatrick - dans article en français
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 17:24

You can not lead the world without a strong military alliance. Several years ago the experts were talking about a new global governance brought by the United States and China called G2.For the West, was a compromise which would have meant that he had not lost the train of the upheavals of the 21st century, asrepresented in the G2 by one of their own, the United States.

And bang. Because of a war against Libya more awkward all thisis over. This war led to the creation of G2, yes, but a new G2 that no one had expected, a G2 military construction between Chinaand Russia. Both countries have in fact, because of what they callan unjustified aggression against Libya, decided to strengthentheir collaboration in a range of strategic sectors with the declared aim of halting the West belligerent;

Celebrating 10 years of friendship between the two new countries in Moscow from 16 to 18 June 2011 last turned into a War Council to launch the new G2. The West hoped to seize the African energy resources beginning with those Libya to try a diktat on Chinese economic policy will have to revise its plans as the new G2 has already found a solution. And Russia will become the leading supplier of energy products in China, thus allowing the latter to relative risk and the weight of Africa in its supplies and Russia can do without his biggest client, Europe without which it could not have sufficient financial resources for its development.Thus, the war against Libya for Europe has become a real boomerang given to the figure: she thought the use of ground maneuvers to control unspoken term oil and gas in Africa, it is the contrary within the scope of a blackmail Russian supplies a faucet may be closed to early winter in Moscow if it is not sufficiently docile. The new agreements with China to allow Moscow to hold the valve closed for months without detriment to his case too much. As the authorities in Moscow repeated at will, "with the Chinese we will be required to emancipate ourselves from Europe" also after the new agreement signed by Chinese President during this visit, the largest consumer of energy products coming 20-30 years becomes an inconvenient competitor for Europe now not be able to negotiate their prices with Russia as before, so it must be prepared to pay more for gas. And after the recent agreements stipulated between Russia and Algeria, to form a gas cartel, one can expect a doubling of prices of Russian gas pumped to Western Europe. We had gone to steal the Libyan oil, you get to lose Russian gas, 100 times as important as the Jamahiriya. They are true geniuses these European leaders! If our European scouts have provided the same kind of advice to African leaders, we can then ask why be surprised that after 50 years of independence fed such advice, we have stood still in Africa or that is went backwards.

 

The story starts 18 November 2009 when the Russian news agency Novotni triumphantly wrote these words titleNyetNyet,Nyetto describe the "No" to the Chinese American proposalmade ​​by Mr. Obama during his first visit to the Middle Kingdomto form the famous China G2 to meet together the challenges of governance problems of the 21st centuryEven then, China hadnoted that his worldview was diametrically opposed to that of the United States of America and she saw no convergence of viewsbetween the two countries on several burning issues of the crisiswith the Iran's problem with North KoreaFor Americans, the bombs were the best remedies to the problems of the planetwhile for the Chinese, the bombs were the demonstration of the failure of human intelligence to solve problems as they arecomplicatedThe war in Libya has given us the epilogue of this reorganization of the world to the new world order that has yet tovenir.La China and Russia have decided to consult regularly and have a position on all important matters of news World again and again favoring dialogue, dialogue and yet always the dialogue.The war of the West against Libya finally turned the corner in the 20th century, the century of wars cyclical from the west, the century of colonial wars in Africa and Asia and imperialists in South AmericaThe double veto by China and Russia to the United Nations on the Syrian crisis reflects the seriousness of this new G2 to become a real counterweight to the ambitions of the West often suicidalAnd the world can only be welcomed.

Repost 0
Published by enricpatrick - dans article en anglais
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 17:22

On ne peut pas conduire le monde sans une alliance militaire forte. Il y a plusieurs années que les spécialistes parlaient d’une nouvelle gouvernance mondiale portée par les USA et la Chine dénommée G2. Pour l’Occident, c’était une solution de compromis qui aurait signifié qu’il n’avait pas perdu le train des bouleversements du 21ème siècle, puisque représenté dans ce G2 par l’un des leurs, les USA.

Et patatras. A cause d’une guerre des plus maladroites contre la Libye tout cela est terminé. Cette guerre a permis la création du G2 oui, mais un nouveau G2 que personne n’avait prévu, un G2 militaire en construction entre la Chine et la Russie. Ces deux pays ont en effet, à cause de ce qu’ils appellent une agression injustifiée contre la Libye, décidé de renforcer leur collaboration dans toute une série de secteurs dits stratégiques avec l’objectif affiché de stopper l’Occident belliqueux ;

La célébration des 10 ans d’amitié nouvelle entre les deux pays à Moscou du 16 au 18 juin 2011 dernier s’est transformée en Conseil de guerre pour le lancement du nouveau G2. L’Occident qui espérait s’emparer des ressources énergétiques africaines à commencer par celles libyennes pour tenter un diktat sur la politique économique chinoise devra revoir ses plans, puisque le nouveau G2 y a déjà trouvé une parade. Ainsi la Russie deviendra le premier fournisseur des produits énergétiques à la Chine, ceci permettant à cette dernière de relativiser le risque et le poids de l’Afrique dans ses approvisionnements et pour la Russie de pouvoir se passer de son plus gros client, l’Europe sans laquelle elle était incapable de disposer de ressources financières suffisantes pour son développement. Ainsi, la guerre contre la Libye est devenue pour l’Europe un vrai boomerang reçu à la figure : elle pensait utiliser des manœuvres souterraines inavouées pour contrôler à terme le pétrole et le gaz africain, elle se trouve au contraire sous le coup d’un chantage russe pour ses approvisionnements avec un robinet qui risque d’être fermé à tout début d’hiver par Moscou si elle n’est pas suffisamment docile. Les nouveaux accords avec la Chine permettent à Moscou de tenir ce robinet fermé pendant des mois sans que sa caisse en pâtisse outre mesure. Comme les autorités le répètent à volonté à Moscou, « avec les Chinois nous aurons le nécessaire pour nous émanciper de l’Europe » Par ailleurs après le nouvel accord signé par le président Chinois lors de cette visite, le premier consommateur des produits énergétiques des prochains 20-30 ans devient un concurrent incommode pour l’Europe qui désormais ne pourra plus négocier ses prix avec la Russe comme auparavant, elle doit donc se préparer à payer plus cher son gaz. Et après les accords récemment stipulés entre la Russie et l’Algérie, pour former un cartel du gaz, on peut s’attendre à un doublement des prix du gaz russe pompé vers l’Europe occidentale. On était parti pour voler le pétrole Libyen, on se retrouve à perdre le gaz russe, 100 fois plus important que la mise libyenne. Ils sont de vrais génies ces dirigeants européens ! Si nos éclaireurs européens ont fourni le même type de conseils aux dirigeants africains, on peut dès lors se demander pourquoi s’étonner qu’après 50 ans d’indépendance nourris de tels conseils, on ait fait du surplace en Afrique ou qu’on soit allé à reculons.

L’histoire démarre le 18 Novembre 2009 lorsque l’agence de Presse russe Novotni écrit triomphalement ces quelques mots de titre : NIET, NIET, NIET ! pour décrire le « Non » chinois à la proposition Américaine formulée par monsieur Obama lors de sa première visite dans l’empire du Milieu de former avec la Chine ce fameux G2 pour répondre ensemble aux défis de la gouvernance des problèmes du 21ème siècle. Déjà alors,la Chine avait fait remarquer que sa vision du monde était diamétralement opposée à celle des Etats-Unis d’Amérique et qu’elle ne voyait aucune convergence de vue entre ces 2 pays sur plusieurs dossiers brûlants, de la crise avec l’Iran au problème avec la Corée du Nord. Pour les Américains, les bombes étaient les meilleurs remèdes aux problèmes de la planète alors que pour les Chinois, les bombes étaient la démonstration de la faillite de l’intelligence humaine à résoudre ses problèmes aussi compliqués qu’ils soient. La guerre en Libye nous a ainsi donné l’épilogue de cette réorganisation du monde pour le nouvel ordre mondial qui tarde à venir.La Chine et la Russie ont ainsi décidé de se concerter régulièrement et avoir une position commune sur tous les sujets importants de l’actualité mondiale privilégiant toujours et toujours le dialogue, encore le dialogue et toujours le dialogue. La guerre de l’Occident contre la Libye a définitivement tourné la page du 20ème siècle, le siècle des guerres cycliques de l’occident, le siècle des guerres coloniales en Afrique et en Asie et impérialistes en Amérique du Sud. Le double veto de la Chine et de la Russie aux Nations-Unies sur la crise Syrienne témoigne du sérieux de ce nouveau G2 à devenir un vrai contrepoids aux ambitions souvent suicidaires de l’Occident. Et le monde ne peut que s’en féliciter.

Repost 0
Published by enricpatrick - dans article en français
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 17:18

Today the new world order is being set up after the heavy sacrifice of Africa, after the shock of thousands of deaths from Ivory Coast with 1200 villagers Duékoué and tens of thousands of deaths Libyans, even if NATO decided to insult our intelligenceby talking about this zero death and, after 26,323 trips, 9,658bombing raids7,700 bombs and missiles fired by NATO inLibya, with the complicity of Nation-United were supposed toprotect them. The British NGO Stop the War Coalition has certified the use of NATO weapons of mass destruction in Libyathrough the bombs and missiles containing the famous DU (depleted uranium) is depleted uranium, to kill as many people aspossibleDaniele Cardette Articolo3 in the Italian newspaperthe figure of 60,000 dead. This is the Italian newspaper Nibiru2012which concluded that 60,000 deaths a Libyan population of 6 million are 1% of the population decimated by NATO in Libya andthat this would amount in proportion to 3 million Americans thatforeign powers would decimate with non-conventional bombs.And instead of conducting any investigation, the UN has alsoturned his headto Abidjan for the wicked appointed President GbagboIt is against all that China has decided to take the lead and set up a new world order. Here's how:

 

1 - The Chinese yuan replace the dollar

China can not claim to lead a new world order without the credible world power. There are experts who say that long ago that China has become the first world power. True, but they do not know is that the mere fact that the United States of America can print their currency the dollar to serve the entire planet just waiting for it to pay their trade provides a financial benefit de facto unprecedented in the United States on any potential rival to his throne. And beyond its true economic weight, the strategic positioning of the country's currency up to the throne unconditional first world power. The evil potential leverage was underestimated by many years. But one element has changed the game and these are the two Libyan Ivorian crisis and then when the United States and its European allies have played on the monetary lever to bend the enemy of the moment. By violating all the rules of international law, they have unilaterally froze the bank accounts of Côte d'Ivoire first and Libya then that the two countries held in the West, up close branches of private banks in Europe Côte d'Ivoire, even against the advice of the government. This technique of war launched by the West and tested twice in Africa has alarmed China, which has since realized that she could not wait long to create and guide the new world order and that to achieve this, had just signed the end of the U.S. dollar as reference currency in the world. In the war of the West against Libya in June 2011 it managed to convince Russia to dispense with the dollar now and use the Chinese currency for trade. This will be the same with African countries for the most part after the assassination of Libyan and delaying the African common currency originally planned for 2016, the Chinese yuan remains inconvertible, is becoming the currency exchange with China since 2010 is the first economic partner in Africa.
In Latin America, the Chinese initiative was received witheuphoria for countries that could do more than the arrogance of their powerful northern neighbor. In Venezuela, President HugoChavez that will go away simply by emptying the coffers of theWestern gold reserves that his country held since the governance of its predecessors. But the hardest part was yet to come: to convince a country still under U.S. military occupation for over 60 years to reach the new world order that China has decided to set upFinally, on Christmas Day, on 25/12/2011 during the visit ofJapanese Prime Minister in Beijing an agreement is reached tomove the dollar, that is to say that the second and third powereconomy in the world China and Japan will now use the Chinese currency for trade. The departure from Tokyo due to the military weakness of the West exposed by the cacophony and especially financial difficulties encountered when trying to bend Gaddafi for 7 long months. What has made ​​it clear to Japan that in case ofarmed conflict with China, the United States are simply not able to help as much to make peace right away and put themselves under the umbrella of Beijing. South Korea and India will soon joinBrazil to be part of this new boardAfter the vote of South Africaand Nigeria for a UN resolution to go to war in an African country, both countries are sufficiently credible to be part of the globalexecutive who form Guide to China?

Repost 0
Published by enricpatrick - dans article en anglais
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 17:15

Aujourd’hui, le nouvel ordre mondial est en train de se mettre en place après le lourd sacrifice de l’Afrique, après le choc des milliers de morts de Côte d’Ivoire dont les 1200 villageois de Duékoué et des dizaines de milliers de morts Libyens, même si l’Otan a décidé d’insulter notre intelligence en parlant de zero mort et ce, après 26.323 sorties, 9.658 raids de bombardement, 7.700 bombes et missiles tirés par l’OTAN sur la Libye, avec la complicité des Nation-Unies qui étaient censées les protéger. L’ONG britannique Stop the War Coalition a certifié l’utilisation par l’OTAN des armes de destruction massive en Libye à travers les bombes et missiles contenant le fameux DU (depleted uranium), c’est de l’uranium appauvri, pour tuer le plus de personnes possibles. Daniele Cardetta dans le journal italien Articolo3, avance le chiffre de 60.000 morts. C’est le journal italien Nibiru2012 qui conclut que 60.000 morts sur une population libyenne de 6 millions sont 1% de la population décimée par l’Otan en Libye et que cela équivaudrait en proportion à 3 millions d’américains que des puissances étrangères viendraient décimer avec des bombes non conventionnelles. Et au lieu de mener la moindre enquête, l’Onu a tourné la tête ailleurs, vers Abidjan pour le méchant désigné le Président Gbagbo. C’est contre tout cela que la Chine a décidé de prendre les devants et de mettre sur pied un nouvel ordre mondial. Voici comment :

 

1- LE YUAN CHINOIS REMPLACE LE DOLLAR

La Chine ne peut pas prétendre diriger un nouvel ordre mondial crédible sans être la première puissance du monde. Il y a des spécialistes qui disent qu’il y a longtemps que la Chine est devenue première puissance mondiale. C’est vrai, mais ce qu’ils ne savent pas c’est que le seul fait que les Etats-Unis d’Amérique peuvent imprimer leur monnaie le Dollar pour servir toute la planète qui n’attend que cela pour payer leurs échanges, offre de facto un avantage financier inouï aux USA sur tout potentiel concurrent à son trône. Et au delà de son vrai poids économique, le positionnement stratégique de sa monnaie place ce pays au trône inconditionnel de la première puissance mondiale. La perversité potentielle du levier financier était sous-estimée par beaucoup depuis des années. Mais un élément est venu bouleverser la donne et ce sont les deux crises Ivoirienne et Libyenne alors quand les USA et leurs Alliés Européens ont joué sur le levier monétaire pour plier leurs ennemis du moment. En violant toutes les règles du droit international, ils ont unilatéralement gelé les avoirs bancaires de la Côte d’Ivoire d’abord et de la Libye ensuite que ces deux pays détenaient en Occident, allant jusqu’à fermer les succursales des banques privées européennes en Côte d’Ivoire, contre l’avis même du gouvernement en place. C’est cette technique de guerre inaugurée par les Occidentaux et testée deux fois en Afrique qui a alarmé la Chine qui a dès lors compris qu’elle ne pouvait plus attendre longtemps pour créer et guider le nouvel ordre mondial et que pour y parvenir, il fallait tout simplement signer la fin du Dollar américain comme monnaie de référence au niveau mondial. C’est en pleine guerre de l’Occident contre la Libye qu’elle réussit en Juin 2011 à convaincre la Russie de se passer du dollar et d’utiliser désormais la monnaie chinoise pour leurs échanges. Ce sera la même chose avec les pays africains où pour la plupart, après l’assassinat du Guide Libyen et le retardement de la monnaie commune africaine initialement prévue pour 2016, le Yuan chinois qui reste inconvertible, est en train de devenir la monnaie de change avec la Chine qui est depuis 2010, le premier partenaire économique du continent africain. En Amérique Latine, l’initiative chinoise est accueillie avec euphorie pour des pays qui n’en pouvaient plus de l’arrogance de leur puissant voisin du nord. Au Venezuela, c’est le président Hugo Chavez qui ira plus loin en vidant tout simplement les coffres des pays occidentaux de la réserve d’or que son pays y détenaient depuis la gouvernance de ses prédécesseurs. Mais le plus difficile restait à venir : convaincre un pays encore sous occupation militaire américaine depuis plus de 60 ans de rejoindre le nouvel ordre mondial que la Chine a décidé de créer. C’est finalement le jour de Noël, le 25/12/2011 durant la visite du Premier Ministre Japonais à Pékin qu’un accord est trouvé pour se passer du Dollar, c’est-à-dire que la deuxième et la troisième puissance économique du monde la Chine et le Japon vont désormais utiliser la monnaie chinoise pour leurs échanges. Le revirement de Tokyo s’explique par la faiblesse militaire de l’Occident mise à nu par la cacophonie et les difficultés surtout financières rencontrées lors de sa tentative pour faire plier Kadhafi pendant 7 longs mois. Ce qui a fait comprendre au Japon qu’en cas de conflit armé avec la Chine, les USA ne sont tout simplement pas en mesure de les aider, autant faire la paix tout de suite et se mettre sous l’ombrelle de Pékin. La Corée du Sud et l’Inde vont très bientôt rejoindre le Brésil pour faire partie de ce nouveau directoire. Après le vote de l’Afrique du Sud et du Nigeria en faveur d’une résolution des Nations Unies pour aller faire la guerre à un pays africain, ces deux pays sont-ils suffisamment crédibles pour faire partie de ce directoire mondial qui se forme sous le guide de la Chine ?

Repost 0
Published by enricpatrick - dans article en français
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 18:59

Chávez: "El FMI es el principal de Europa, por el pueblo. haga clic aquí link

Repost 0
Published by enricpatrick
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 18:56

Chavez: "The IMF is leading the Europe, by the people.  click here link

Repost 0
Published by enricpatrick
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 18:49

Chávez: "Obama, eres un mentiroso, lo sientohaga clic aquí link

Repost 0
Published by enricpatrick
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 18:35

Chavez: "Obama, you're a liar, you're pathetic." click here link

Repost 0
Published by enricpatrick
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 23:09

Yaundé. Se presentó ayer ante el Consejo de disciplina en la que se escuchó, así como funcionarios de fútbol de Camerún otros.
Se trata de 10:50 horas del lunes, en el Hotel Mont Febe, cuando el vehículo Chrysler, negro, perteneciente a Samuel Eto'o hizo su entrada. En su descenso, Odilia, una señora que trabaja en la Federación de Fútbol de Camerún (FECAFOOT), se dirige al capitán de los Leones Indomables.
 
Parece que ha llegado y dijo que el anfitrión, que lo llevara en la sala de las audiencias. El jugador Anzhi Makhachkala fulmina: "Usted es tan deshonesto como el pueblo de FECAFOOT? ". Se sigue el protocolo que lleva al sótano. Aquí está la Abbia salón, la sala donde los miembros de la Junta de Disciplina, para completar las audiencias comenzaron.
En el vestíbulo se Mveng Francis, uno de los Vicepresidentes de FECAFOOT. Samuel Eto'o se apresura a él y en su sonrisa de siempre, y el índice de amenaza: "Voy a quejarme", le devolvió la sonrisa "que se quejan", y luego una tercera vez "que se quejan.A pesar de Camerún Camerún. No te acerques a mí nunca más. " Se vuelve a ir de nuevo a la recepción, pero no antes de girar, ladrones! " ".
La escena tiene lugar antes de un ejército de periodistas, fotógrafos y camarógrafos que no quieren irse. Algunos confiesan que la furia del capitán de los Leones Indomables es que se ha examinado el informe de Francis Mveng, en representación de FECAFOOT, después de la huelga de los jugadores, en Marrakech. Francis había acusado Mveng Samuel Eto'o en el rapport.Samuel Eto'o, no puede esperar más tiempo antes de la sala de audiencias, se vio obligado a ir a una habitación de hotel "para relajarse".
Al mediodía fuimos a un restaurante para el almuerzo, a la espera de ser llamados. Mientras tanto, Patrick Ebodé Tsanga, el jefe de la célula legal, se escuchó por primera vez como representante de FECAFOOT, entonces Blaise Omgba, el Director de Deportes de alto nivel, en representación del Ministro del Deporte en Marrakech, y Mveng Francisco Denis Lavagne, el entrenador de los Leones Indomables y Martin Ndtoungou Mpila, su ayudante, sentado desde la mañana, volvió a la habitación a las 13:30 para mostrar después de una hora.
14:30. Abdoulaye Ado, un miembro de la comisión, se presenta en la puerta y utiliza Benoît Assou Ekotto, o su representante.Ninguno de los presentes. Es el turno de Enoh Eyong, también ausente. Uno se entera de que tiene el mismo abogado que Samuel Eto'o. El capitán de los Leones llamado, se presentó con sus abogados. Pero sobre todo con Benoit Angbwa, su compañero de equipo. La audiencia duró 14:48-17:30. Samuel Eto'o es aconsejado por sus abogados de no hacer una declaración a la prensa. Final del día para Samuel Eto'o, que está dejando el Hotel Mont Febe. Fue detenido en la entrada, por los fans, quienes muestran su apoyo, a pesar de la presencia de un fuerte equipo de la policía, esperó todo el día.

Repost 0
Published by enricpatrick - dans article en espagnol
commenter cet article